Visite chez le banquier

Pour créer une entreprise, un compte bancaire pro et beaucoup de patience sont nécessaires. Les entretiens peuvent nous laisser parfois dans une certaine perplexité. Et ça donne quelque chose comme ça :

le banquier : (…)Mais dîtes-moi, il faut des moyens informatiques énooormes pour lancer une librairie en ligne, non ?
nous : euh… ben, environ 145 euros à l’année pour l’hébergement, TTC…
le banquier (se frotte le menton) : ah oui, je n’y connais rien remarquez, effectivement, vu comme ça, vous n’avez pas besoin d’un capital social de 15 000 euros…
nous : …

la banquière : (…) c’est quoi un livre numérique ? C’est un livre en ligne, c’est ça ?
nous : ben, c’est comme quand vous téléchargez de la musique sur votre lecteur mp3, là, vous téléchargez un livre, sur une liseuse.
la banquière : ah, oui, les mp3. Comme ça, ça me parle mieux …
nous : (O_O)
le banquier : ah mais vous avez nos tarifs ? vous les avez trouvés où ?
nous : euh, sur le support, dans le hall d’accueil, il y a deux semaines.
le banquier : … ahem, okay.